Théâtre du Jura

Menu

Théâtre
du Jura

une construction en cinq actes

Premier trimestre 2019

Acte I Scène 1: le début de la construction

Où l'on aperçoit les machines de chantier débutant les travaux dans la brume matinale.

Elles s'activent dans un premier temps à la démolition des bâtiments existants afin de faire table rase d'ici le printemps.


Mai 2019

Acte I Scène 2: la parcelle est prête

Où l’on découvre la parcelle "Le Ticle" dans son plus simple appareil.

Les anciens bâtiments de la brasserie et du garage ont été démolis, les sols ont été assainis, tout est prêt pour que commence la construction du Théâtre du Jura.


FÊTE DES PLANCHES
vendredi 17 mai
dès 17h sur le chantier

avec

Baptiste Clerc

l'artiste équilibriste de Vicques présentera son numéro de mat chinois qui reprend le monologue d'Yvan de la pièce "Art". (heures probables: 18h30 puis 20h environ)

Monsieur Georges et Victoria

de La compagnie valaisanne Les Malles déambuleront et vous feront rêver avec leurs marionnettes géantes (3 interventions entre 17h et 21h)

Tout au long de la soirée, vous aurez l'occasion de participer à la construction d’une installation artistique sur le thème des planches, qui partira voyager par la suite aux 4 coins du territoire afin de faire mieux connaître le Théâtre du Jura.

Pour le plaisir de vos estomacs, le Théâtre du Jura fournira les flammes dès 19h, vous apportez vos grillades et tout ce qui va avec...

Le futur bar du Théâtre du Jura sera déjà ouvert et tenu pour l'occasion par la Brasserie BlackPig.



Automne 2019

Acte I Scène 3: la première pierre

Où l'on assiste à la réunion de toutes celles et ceux qui ont permis de près ou de loin la concrétisation du projet de construction.

C'est l'occasion d'un événement...qu'il serait trop tôt de dévoiler dès aujourd'hui.

Ce qui est certain, c'est qu'à ce stade les fondations du Théâtre du Jura sont posées.

Début 2020

Acte II Scène 1: le boom des travaux de gros œuvre

Où l'on voit la construction battre son plein grâce aux compétences de dizaines et de dizaines d'acteurs.

On monte des échafaudages, coule du béton armé, maçonne, isole, installe le chauffage et l'aération.

Été 2020

Acte II Scène 2: la fin du gros œuvre

Avec la fin des travaux de gros œuvre, on découvre l'ossature de l'édifice et les grandes lignes de son aspect architectural extérieur.

On commence à deviner ce qui sera inauguré à l'acte V.

Dès ce moment, tout se passe à l'intérieur de ses murs.

Automne 2020

Acte III Scène 1: le second œuvre bat son plein

À l'intérieur du bâtiment tous les corps de métiers s'activent : chauffagistes, installateurs sanitaires, électriciens, serruriers, menuisiers, maçons, plâtriers,  peintres, carreleurs, cuisinistes et spécialistes en équipements scénographiques.

Printemps 2021

Acte III Scène 2: fin de la construction

À ce moment de l'intrigue, la construction se termine dans les temps, conformément au scénario. Après 24 mois de course contre la montre, la construction du Théâtre du Jura est terminée

Le bâtiment devient propriété de la Fondation.

Été 2021

Acte IV Scène 1: l’installation des équipements techniques

Où l'on voit le Théâtre du Jura devenir une fourmilière, puisqu'il ne reste que quelques mois avant le dénouement prévu à l'Acte V.

Les équipes techniques et administratives prennent possession du bâtiment et préparent sa mise en exploitation.

Du dépôt technique à l'atelier, de la salle de répétition aux loges, de la grande salle à la salle de création en passant par le foyer, les locaux administratifs et la régie, des dizaines de figurants s'activent pour équiper le théâtre. 

C'est une des scènes les plus dynamique de la pièce !



Automne 2021

Acte V Scène 1: l’ouverture

La scène 1 de l'acte V est pétillante.

Ce jour de fête, le public découvre son théâtre et sait que débute une extraordinaire aventure commune. 

Les artistes ont le trac en coulisses… on entend frapper les trois coups…puis c'est le LEVER DE RIDEAU sur la première saison du THÉÂTRE DU JURA.

Les scènes suivantes sont à écrire ensemble avec des événements tant tristes que gais, tant  solennels que désopilants, à la fois populaires et intimistes.




Pour connaître le déroulement de l’intrigue, abonnez-vous à notre lettre de nouvelles